AccueilPop culture

Le sort de Tokyo dans La Casa de papel : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Publié le

par Marion Olité

©Netflix

La partie 5 de La Casa de papel a réservé son lot de rebondissements.

Attention, cet article contient des spoilers sur la partie 5 de La Casa de papel.

Mise en ligne le 3 septembre dernier sur Netflix, la partie 5 de La Casa de papel, qui poursuit le braquage le plus long de l’histoire des séries, pour le meilleur et malheureusement maintenant pour le pire, s’est achevée avec le sacrifice d’un personnage emblématique du hit espagnol.

Tokyo, celle qui nous aura accompagnés de sa voix off depuis le début de la série, ne sortira pas vivante du deuxième braquage de la bande du Professeur, celui de la Banque d’Espagne, dans lequel est empêtré le gang depuis la partie 3. Acculée par l’armée, la jeune femme meurt sur un dernier acte explosif, emportant avec elle l’affreux Gandhia, chef de la sécurité qui l’avait kidnappée et avait juré de la tuer, et qui était par ailleurs responsable de la mort de Nairobi.

Ce choix des scénaristes de se séparer d’une de leur protagoniste, à quelques épisodes de la fin de la série, a laissé de nombreux fans en PLS. Florilège des réactions, histoire de faire notre deuil collectivement d’un personnage certes parfois agaçant, mais aussi terriblement flamboyant, incarné par la révélation Úrsula Corberó.

"Tokyo : Tu as toujours été mon ange gardien, maintenant c’est mon tour.

Moi :"

"Tokyo avait l’habitude d’être égoïste et imprudente. Mais ce soir, nous avons vu une version différente d’elle qui pensait au groupe plus qu’à elle-même.

'Money Heist' nous surprend à chaque fois, mais ça fait mal, putain."

"Denver qui appelle Tokyo sa sœur. OMG, je peux pas."

"La mort de Tokyo était déchirante."

"Je n’ai jamais vraiment aimé Tokyo… Enfin, c’est ce que je pensais jusqu’ici parce que là j’ai pleuré très fort."

Certain·e·s fans ont un peu de mal à comprendre comment Tokyo, la narratrice de l’histoire, a pu être sacrifiée par les scénaristes de La Casa de papel, quand d’autres, comme au hasard l’insupportable Arturo, semblent encore être en vie. Ce qui a déclenché quelques tweets de colère.

"Je suis tellement vénère contre 'La Casa de papel' qui tue toujours les mauvaises personnes… genre, vraiment ?? Vous sauvez Arturo mais pas Tokyo ?"
"Voilà qui était inattendu. J’aurais aimé que tu aies le pouvoir d’immortalité d’Arturo."
"Comment c’est p***** de possible qu’Arturo soit en vie mais pas Tokyo ??" 
"Pourquoi Tokyo, pourquoi ? Qui va nous raconter l’histoire maintenant ?"  
En attendant de découvrir effectivement qui reprendra le flambeau de la narration de La Casa de papel dans les cinq derniers épisodes de la série d’action, qui seront mis en ligne le 3 décembre prochain, ce dernier tweet très "Netflix spirit" illustre parfaitement le sentiment général des fans. Allez courage, c’est bientôt fini ! Et Tokyo n’a peut-être pas dit son dernier mot
 
"Moi après la scène avec Tokyo."

À voir aussi sur biiinge :