AccueilNews

Evan Rachel Wood raconte son combat contre les violences sexuelles dans un documentaire HBO

Publié le

par Nina Iseni

Aux côtés de la réalisatrice Amy Berg, l’actrice a décidé de mettre son activisme en images dans Phoenix Rising.

Evan Rachel Wood raconte son combat contre les violences sexuelles dans un documentaire HBO

Ⓒ HBO

Dès 2016, alors connue pour avoir endossé le rôle de Dolores dans la série Westworld mais également celui de Sophie-Anne LeClerq dans True Blood, Evan Rachel Wood s’était livrée dans une interview, accordée au magazine Rolling Stones, concernant des violences sexuelles qu’elle avait subie. Ce témoignage poignant, précurseur du mouvement "#MeToo" (lancé en octobre 2017), avait fait beaucoup réagir à l’époque. L’actrice avait alors décidé de s’engager politiquement contre les violences faites aux femmes. Elle s’était ainsi exprimée devant le Congrès américain en 2018, aux côtés d’Amanda Nguyen et Lauren Libby, en faveur des droits des femmes.

Devenue une véritable représentante du mouvement de libération de la parole au sein de Hollywood, elle avait alors milité ces dernières années dans le but de faire adopter la loi Sexual Assault Survivors' Bill of Rights Act visant à encadrer et à protéger les femmes victimes de violences sexuelles. Puis, en février 2021, Evan Rachel Wood avait fait le choix de nommer son agresseur, Brian Warner, connu sous le pseudo de Marilyn Manson. Quatre autres femmes s’étaient ensuite déclarées victimes elles aussi des agissements de Brian Warner, et avaient rejoint l’actrice dans son témoignage contre le chanteur. Ce dernier nie toutes les accusations en bloc, et une enquête du FBI est toujours en cours.

Un portrait intime qui met en lumière le combat contre les violences sexuelles

Evan Rachel Wood dans Westworld. (©HBO)

Dès 2019 et en secret, l’actrice a décidé de mettre en images ce long combat. Le résultat : un documentaire baptisé Phoenix Rising, en référence au nom de la loi que l’actrice a réussi à faire passer, le Phoenix Act, qui porte de trois à cinq ans le délai de prescription des délits de violence domestique et exige que les agents de police suivent une formation plus poussée sur la question de la violence entre partenaires intimes. Le film documentaire sera présenté au prochain festival du film de Sundance puis diffusé en deux parties sur la plateforme HBO Max quelques mois après, rapporte Variety. Coréalisé avec la cinéaste Amy Berg, nominée aux Oscars pour son documentaire Délivrez-nous du mal, Phoenix Act retrace également les débuts de Evan Rachel Wood en tant que jeune actrice ainsi que la genèse de son activisme.

Le film dresse donc un portrait intime et illustre le combat personnel d’une artiste engagée. Néanmoins, par ce biais, Amy Berg espère qu’il pourra aider d’autres personnes victimes de violences sexuelles et sexistes à trouver leur voix. "On s’est vraiment concentrées sur le fait de raconter une histoire d’empowerment, quelque chose qui offrirait des ressources à toutes ces femmes et à tous ces hommes qui se retrouvent coincés dans des situations de violence", termine la cinéaste.

À voir aussi sur biiinge :