Ⓒ BBC One

Tout ce qu'on sait déjà sur la saison 6 de Peaky Blinders

Des nouvelles du casting, de la rédemption de Tommy et de la possible arrivée d'Hitler dans la série. Attention, spoilers.

Pour la première fois de son histoire, Peaky Blinders a pris ses fans par surprise. Pour conclure la saison 5 des mésaventures de la famille Shelby, Steven Knight n’a pas hésité à faire appel au cliffhanger. Une montée en puissance frustrante et interminable puisqu’on se pose déjà des dizaines de questions à propos du futur de la série en attendant la saison 6. Heureusement, la BBC et le showrunner sont déjà sur le coup : les deux dernières saisons ont été pensées comme un arc étendu et complet, qui trouvera sa conclusion au début de la Seconde Guerre mondiale.

Le temps est parfois long, voire très long entre les saisons de Peaky Blinders. Habituellement, il faut compter entre dix-huit mois et deux ans pour finaliser le script, caster les nouveaux acteurs, s’arranger avec les agendas chargés de Cillian Murphy et des autres stars du show pour enfin attaquer le tournage, qui dure généralement entre six et huit mois. Toutefois, les rumeurs et les fuites ne sont pas rares sur le petit écran et plusieurs membres éminents du crew de la série ont déjà lâché quelques infos sur la saison 6.

Publicité

De nouvelles têtes au casting

Publicité

The Virtues/Channel 4

Sans surprise, Cillian Murphy, Paul Anderson, Helen McCrory, Sophie Rundle et Finn Cole reprendront tous leur rôle respectif. On ne peut pas en dire autant d’Aidan Gillen, puisque Aberama Gold est bel et bien mort sous les coups de couteau des Billy Boys. Par ailleurs, Sam Claflin a également confirmé son retour dans la peau de l’infâme mais charismatique Oswald Mosley, tout comme Anya Taylor-Joy dans le rôle de Gina Gray.

À chaque saison ses nouvelles têtes et Peaky Blinders n’échappe pas à la règle. On sait ainsi que Stephen Graham (This Is England, Snatch) débarquera dans la série, pour un rôle encore inconnu. Plus surprenant, le nom de Julia Roberts a été évoqué par Steven Knight, possiblement pour incarner un personnage américain ou débarquer dans le film actuellement en développement. Le showrunner a en effet confirmé que la patrie de l’Oncle Sam prendrait plus d’importance à travers la famille de Gina, intégrée à une intrigue secondaire de la saison 6. Et si, à tout hasard, Julia Roberts campait la belle-mère de Michael ?

Publicité

Enfin, le scénariste de Peaky Blinders a confirmé son envie de multiplier les caméos à l’approche de la fin de la série. On sait que le chanteur Liam Gallagher a récemment été contacté par la production, et que plusieurs stars américaines se sont carrément adressées personnellement à Steven Knight pour apparaître dans son œuvre. Parmi elles, on trouve les rappeurs Snoop Dogg et A$AP Rocky, mais aussi Brad Pitt. La porte leur est désormais grande ouverte.

Une intrigue plus politique

Ⓒ BBC One

Depuis deux saisons déjà, les Peaky Blinders, et Tommy en particulier, ne sont plus de simples bandits des rues. Le leader des Shelby s’est fait une place de choix à la Chambre des Lords de Londres, se glissant même dans les petits papiers de Churchill. La série s’oriente doucement mais sûrement vers des thématiques plus politiques, symbolisées par la montée du fascisme en Angleterre et l’attitude hostile de Tommy à l’égard des médias dans la saison 5.

Publicité

Cette dernière se terminait au début des années 1930, avec le speech d'Oswald Mosley au Bingley Hall venant remplacer son vrai discours de Manchester, qui s’est tenu en octobre 1931. Comme le showrunner souhaite conclure Peaky Blinders avec le début de la Seconde Guerre mondiale, il est possible que les deux prochaines saisons soient ponctuées d’ellipses jusqu’au 1er septembre 1939. Par ailleurs, Steven Knight a déjà confirmé aux journalistes de NME que la saison 6 s’attarderait, voire commencerait, aux alentours de 1936.

Ce choix est loin d’être un hasard. Il s’agit en effet d’une date emblématique et d’un tournant dans la vie d’Oswald Mosley : il épouse sa seconde femme, Diana Mitford, et ordonne à ses militants de la British Union of Fascists d’attaquer la communauté juive de Cable Street dans la banlieue londonienne. Cette tragédie fut considérée à l’époque comme une véritable guerre civile avec plus d’une centaine d’individus blessés, dont des femmes et des enfants. Suite à cette bavure, le gouvernement britannique prit d'ailleurs des mesures draconiennes à l’égard d’Oswald Mosley et de son parti tyrannique et antisémite.

La rédemption de Tommy

Ⓒ BBC One

Mais quid de Tommy dans cette histoire ? On peut tout à fait imaginer le gangster s’allier aux juifs dans cette bataille, avec le retour de Tom Hardy aka Alfie Solomons pour mener ses troupes. Quant à son comportement suicidaire et sa santé physique des plus inquiétantes, les choses devraient finir par s’arranger. En effet, Steven Knight souhaite de tout cœur offrir à son antihéros un arc de rédemption. "J’ai toujours voulu que Tommy se rachète, donc à la fin de la série il deviendra un mec bien qui fait des choses bien", confiait-il récemment à Digital Spy.

Dans les colonnes de NME, il ajoute : "la rédemption de Tommy a commencé dès son retour de la Première Guerre mondiale. Il était complètement déconnecté de la réalité, devenu asocial. Mais petit à petit, il a commencé à reprendre goût à la vie. Désormais, il affronte un démon qui va l’obliger à choisir entre le bien et le mal". Le showrunner fait toutefois appel à la prudence des spectateurs : la saison 6 est décrite comme "une tragédie", et le leader des Peaky Blinders ne fera pas forcément les choix auxquels nous nous attendons.

L’arrivée d’une figure historique

Ⓒ BBC One

Bien qu’il s’agisse d’une fiction, Peaky Blinders fait régulièrement appel à de véritables figures historiques. C’est le cas de Winston Churchill ou encore d’Oswald Mosley, qui fut loin d’être un enfant de chœur dans la vie réelle. Steven Knight, qui a promis de continuer à intégrer ce genre de personnages dans sa série avec la saison 6, peut déjà affirmer qu’une personnalité majeure des années 1930 serait introduite dans les prochains épisodes.

De prime abord, on pense à Al Capone et la mafia de Chicago. Le nom du gangster américain avait été lâché dans la saison 4 et les Shelby ont désormais des liens commerciaux avec les États-Unis. Mais Steven Knight a tué l’idée dans l’œuf, confirmant dans le podcast Obsessed With… Peaky Blinders que la série prendrait une direction différente : "je ne voulais pas trop orienter la série vers la partie ouest du monde, car les gangsters de Chicago représentent un terrain miné. J’ai fait référence à [Al Capone] par le passé, mais je n’ai pas envie de m’engager dans cette voie".

Ⓒ BBC One

La nouvelle menace de la famille Shelby sera donc plus proche de leur Birmingham natale. Avec la présence d’Oswald Mosley, deux figures historiques nous viennent en tête. La première, c’est Benito Mussolini. Le dictateur italien fut un mentor de l’idéologie fasciste auprès du jeune Mosley au début de la Grande Dépression. Toutefois, leurs liens étaient moins ténus qu’avec un autre tyran de l’époque, ce qui nous amène à la seconde hypothèse : Adolf Hitler.

En effet, Oswald Mosley a épousé en 1936 Diana Mitford, une anglaise aristocrate et fasciste, amie proche du dictateur nazi. Or, lors de leurs noces organisées chez Joseph Goebbels, Hitler figurait parmi les invités d’honneur et leur a personnellement adressé ses vœux de bonheur pendant la célébration. Voilà qui nous rapproche d’une apparition de l’ex-chancelier du Reich dans la série, un rôle déjà interprété par Albert Welling (Doctor Who), Wolf Muser (The Man in the High Castle) ou encore Noah Taylor (Preacher) sur le petit écran.

Tournage et date de sortie

Ⓒ BBC One

Apparemment satisfait de leur collaboration, Steven Knight a décidé de refaire appel au réalisateur Anthony Byrne pour la saison 6. C’est la première fois qu’un metteur en scène garde ainsi la main sur deux saisons de Peaky Blinders. Au cours d’une interview accordée à GQ, le réalisateur a confié que le travail préparatoire pour le tournage débuterait en novembre 2019. Il espère ensuite démarrer les prises de vue début 2020, profitant du trou dans l’agenda de Cillian Murphy qui en aura fini avec la suite de Sans un bruit.

Nous arrivons donc à la question fatidique : quand sera diffusée la saison 6 ? Selon Anthony Byrne, il faudra se montrer patient puisqu’il compte environ un an entre la fin du tournage et les dernières corrections de la postproduction. En prenant de grosses pincettes, on pourrait ainsi tabler sur une diffusion fin 2020 voire début 2021 outre-Manche, et quelque temps après sur Netflix et Arte dans nos contrées.

En France, les cinq premières saisons de Peaky Blinders sont disponibles en intégralité sur Netflix.

Par Adrien Delage, publié le 08/11/2019

Copié

Pour vous :